Blog

L’interview Macadam de Fanny Abadie

12 mars 2013

L’interview Macadam de Fanny Abadie

Cette semaine, Macadam a mené son interview en terres toulousaines. Fanny Abadie, l’auteur de « J’ai pas choisi », nous a donné rendez-vous en plein coeur historique de la ville rose, dans un petit café du quartier des Carmes, pour nous parler d’elle et de son premier roman « J’ai pas choisi ». Pétillante et enthousiaste, elle a répondu aux questions de notre portrait et à beaucoup d’autres !

Elle sera en dédicace ce samedi 16 mars à la librairie Ombres Blanches à Toulouse à 12h15.

La description de mon univers :

Ça peut paraître un peu cliché « Star’ac » mais j’ai toujours voulu écrire depuis que je suis toute petite. Je suis rentrée au CP pour écrire ! La musique fait aussi partie de mon univers. J’en écoutais beaucoup ado, avec mon walkman, en me promenant dans la ville. Parfois j’écris en musique.

L’histoire de mon roman, « J’ai pas choisi » :

Je n’ai pas décidé d’écrire un roman jeunesse, l’idée de ce roman m’est venue, c’est l’histoire qui s’est imposée, pas le genre. J’avais commencé autre chose en même temps mais je ne finissais rien. A un moment donné, je me suis dit qu il fallait que je finisse quelque chose. J’ai eu l’idée de « J’ai pas choisi » en lisant un « Je bouquine » à la bibliothèque (je suis documentaliste), c’était l’histoire d’un garçon qui écrivait des poèmes pour séduire une fille. J’ai trouvé ça un peu vieux jeu et je me suis dit pourquoi pas des slams ? Et puis, il y a eu cette chanson de Luke, « Faustine » qui a aussi nourrit mon projet.  Pour écrire, je ne fais pas de plan, je me laisse guider par le personnage. C’est un vrai travail à la table et parfois ça ne vient pas. Pour la recherche de l’éditeur, c’est marrant mais je me suis dit que je ne pouvais pas l’envoyer à Macadam, je trouvais l’édition trop belle, je n’y croyais pas. Mon mari a insisté pour que j’envoie le manuscrit quand même. Je l’ai envoyé à d’autres maisons d’édition et finalement les Editions Milan (Macadam) m’ont très vite rappelée.

Mon lieu privilégié pour écrire :

Je n’ai pas d’endroit préféré. J’écris un peu partout, chez moi, à la bibliothèque. S’il y a du bruit autour, j’écoute de la musique. Ah ! Et je porte souvent une chemise de bûcheron épaisse et bien chaude ! Je suis très frileuse donc je rajoute une polaire et parfois une couverture… je ressemble à une momie ou un bibendum au choix !

Le personnage de roman que j’aurais aimé être :

J’aime les personnages enfermés qui se délivrent par leur force de caractère. Le personnage de Jonas dans « Le passeur », par exempleIl est dans une sorte de secte et parvient à s’en échapper. Ou bien « Bjorn le Morphir », un jeune viking. Et pour les romans adulte : Mme de Merteuil [NDLR : Les liasions dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos]. Je ne sais pas si c’est une bonne idée de le dire, c’est un personnage quand même manipulateur. Je ne suis pas manipulatrice dans la vraie vie mais il y a un petit côté manipulateur pour un écrivain avec ses personnages. On leur fait faire des choses, parfois ils ne sont pas d’accord !

La créature surnaturelle qui me fascine le plus :

Les sorcières. J’ai une amie sorcière d’ailleurs. Une sorcière, c’est quelqu’un qui n’a pas de tabou, qui va dire ce qu’elle pense, elle va contre les idées reçues. Elle a des gris-gris, des objets particuliers…

Je pourrais faire un pacte avec le diable pour… :

Par amour, peut-être. On se croit toujours plus fort que le diable. C’est un peu fleur bleue mais l’amour est plus fort que tout. Donc peut-être pour garder cette amour pour toujours.

Le stylo plume qui accompagne Fanny Abadie en dédicace !

Je ne pourrais pas aller à une dédicace sans :

Mon stylo plume. Je signe en rouge comme Niilam dans mon roman.

Si mon dernier roman publié chez Macadam avait une bande-son, ce serait :

J’adore Lou Reed et je l’écoutais déjà ado. C’est une musique qui n’est pas lisse, j’aime ce son un peu crade. Le personnage de Lou Reed me fascine en plus. Il est resté super longtemps avec la même personne ce qui est assez rare dans le milieu du rock. Comme Faustine, Perfect Day me fait vibrer même si maintenant j’associe beaucoup cette chanson au livre.

Si je devais choisir un réalisateur pour adapter « J’ai pas choisi », ce serait :

Spielberg !!! Je crois que c’est arrivé à un auteur français d’ailleurs. Spielberg a appelé l’auteur, il a cru que c’était la blague d’un ami et il a raccroché.

Mes 3 sites web préférés :

Deezer

Crisco : c’est un dictionnaire des synonymes créé par l’université de Caen. Je l’ouvre toujours dès que je vais sur mon navigateur !

Je vais aussi comme tout le monde sur des sites comme Marmiton !


Thèmes, , , , , , , ,

2 commentaires

Macadam - le 08/12/13 à 14h35

Merci, c'est très gentil ! N'hésitez pas à nous poser des questions ou à nous faire part de votre avis sur nos livres ! Nous aimons beaucoup échanger avec nos lecteurs !

MoLu - le 07/12/13 à 19h42

je suis trop fan de vous