Blog

L’interview Macadam de Jennifer Mc Gowan

12 septembre 2013

L’interview Macadam de Jennifer Mc Gowan

Elle est la femme de l’ombre. Celle qui tire les ficelles en coulisse, celle qui peut bouleverser le cours des vies de la pointe d’une plume. Elle a un pouvoir de vie et de mort mais peut aussi révéler l’amour dans les coeurs des confidentes. Elle est plus influente à la cours d’Elisabeth 1re que la reine elle-même. Jennifer Mc Gowan est l’auteur de la saga du Cercle des Confidentes dont le premier tome, Lady Megan, vient de paraître. Elle a répondu à l’interview portrait de Macadam !

  • Quel est votre univers ?

J’ai toujours voulu écrire et j’ai longtemps écrit en parallèle de mon activité d’experte en marketing avant de quitter mon travail pour devenir écrivain freelance. Aujourd’hui, j’écris partout SAUF sur mon bureau… le canapé, la table de la cuisine, dans ma voiture garée sur le bord de la route, n’importe où… sauf sur mon bureau. Et c’est un très beau bureau !

  • Pourquoi avez-vous choisi de situer votre saga à la période élisabéthaine ?

Je suis tombée amoureuse de la reine Elisabeth 1re quand j’étais à la fac où j’étudiais cette période en détail. Après la fac, j’ai commencé à collecter des informations et des livres d’histoire sur cette époque… donc je suppose que ce n’était qu’une question de temps avant que j’écrive un livre se situant à cette période.La reine Elisabeth est un personnage historique fort, avec une personnalité solaire et  la puissance de son règne a surpris tout le monde… à part elle-même peut-être. Je suis ravie d’écrire des livres à propos de cette femme extraordinaire.

  • Quelle est votre confidente préférée du Cercle ?

Bien que j’adore Meg, mon premier personnage, et que j’ai pris soin de faire grandir chacune de mes espionnes, je dois avouer que j’ai un faible pour Jane. Elle devient espionne suite à une grande tragédie et la violence de cet événement l’a beaucoup changée. C’est la plus forte et la plus stoïque des confidentes mais aussi la plus vulnérable parfois, elle peut être très émotive.

  • La reine Elisabeth 1re est assez mystérieuse dans le tome 1. Est-ce que nous la découvrirons davantage ensuite ?

C’est sûr ! Dans le second tome, vous en apprendrez plus sur la personnalité de la reine et son histoire. Béatrice et elle ne sont pas du tout amies. En fait, elles se détestent. En apprenant pourquoi, le lecteur découvrira quelques vérités sur sa personnalité et sur la vie à la cours.

  • Vous pouvez nous en dire plus sur ce tome 2 ?

Oui, il sera raconté du point de vue de Béatrice. Elle est au service de la couronne depuis ses sept ans et elle a découvert de très nombreux secrets pendant ce temps. Elle est sur le point de voir son plus grand rêve s’accomplir : se marier avec le courtisan le plus riche et respecté de la cours, un mariage qui assurera sécurité et gloire à sa famille.

Cependant, la reine va quasiment tout mettre en œuvre pour contrer les plans de Béatrice. Béatrice va devoir espionner un autre courtisan, le séduisant et viril écossais Alastair MacLeod. Il va en découler un imbroglio d’intrigues, de dangereuses alliances, des querelles, des secrets mortels… et une histoire d’amour qui sera à la hauteur d’une héroïne aussi forte que Béatrice. J’espère que ça plaira aux lecteurs !

  • Si vous pouviez voyager dans le temps, quelle tenue choisiriez-vous pour vous rendre à la cours d’Elisabeth ?

Les vêtements à cette époque étaient très lourds et inconfortables mais ils étaient aussi très chauds, ce qui était nécessaire car il y a eu une petite ère glaciaire à cette période. Donc, je porterais une robe de soie lourde, lacée, c’était la mode à l’époque : les jupes,  le corsage et les manches étaient des pièces séparées, posées au-dessus d’une chemise de toile simple et laceés entre elles.

 La robe aurait une jupe avec des pans bleus et crème et le corsage serait en soie bleue avec des surpiqures en fils crème et un léger décolleté carré (je ne voudrais pas que la reine croit que j’essaye de détourner l’attention d’elle).

Pour finir, je ne mettrais PAS de collerette, ça gratte beaucoup trop, mais j’accessoiriserais ma robe avec une cape doublée de fourrure si c’est l’hiver et des bottes en cuir fin pour garder mes pieds au chaud.

Comme vous pouvez le voir, si je voyage dans le temps, il vaudrait mieux que je sois riche !

  • Où préférez-vous écrire ?

Partout où je peux mettre mon ordinateur portable et m’asseoir confortablement est un endroit parfait pour écrire !

Un de mes endroits préférés pour écrire est le Jardin du Luxembourg où j’allais quand j’ai vécu à Paris pendant un an. Je regardais les gens plus que je n’écrivais mais c’était un endroit magique !

  • Quel personnage de roman aimeriez-vous être ?

Je dirais Elisabeth Bennet d’ »Orgueil et Préjugés » de Jane Austen. Je suis toujours conquise par une belle romance. Tout est mieux avec de l’amour.

  • Vous ne pourriez pas aller à une séance de dédicace sans :

Le stylo que mon oncle et ma tante m’ont offert quand j’ai vendu mon premier livre.

  • Quel est votre plus beau souvenir d’écrivain ?

L’un des meilleurs est sûrement celui-ci : j’ai reçu un email d’une lectrice qui m’a dit que mon livre l’avait fait pleurer de joie tellement elle l’avait aimé. J’étais sur un petit nuage.

  • Le livre que vous ne pourriez pas écrire :

Un livre sans happy end. La vie est trop courte pour les fins tragiques.

  • Si votre livre avait une bande-son ce serait :

Je vous ennuirais si je vous donnais toutes les chansons, en voici deux :

La musique de Lady Megan :

The Pretender, by the Foo Fighers

La musique de Béatrice :

Enemies, by Shinedown

  • Si vous pouviez choisir un réalisateur pour adapter Le Cercle des confidentes, qui serait-il ?

Ah ! Peut-être Ciaran Donnelly, il a réalisé la série des Tudors, et je pense que le Cercle des confidentes serait une très bonne nouvelle série historique d’espionnage.

  • A quoi ressemblerait la bibliothèque de vos rêves ?


Ma bibliothèque idéale aurait des livres de tous les siècles et de tous styles, tous disponibles en ebooks et dans leur forme papier. J’aurais une grande collection de fauteuils confortables et un café ouvert 24h/24. Tout le monde serait le bienvenu à condition d’aimer les livres.

  • Vos trois sites préférés :

Google — C’est le point de départ de recherche pour toutes les questions que je me pose.

Wikipedia — L’encyclopédie de notre temps ! C’est en général la seconde étape de mes recherches (mais pas ma dernière !)

YouTube — j’ai passé des heures sur ce site à apprendre plus de choses que je ne pensais ou juste à rire de choses improbables !

  • Retrouvez Jennifer McGowan sur le web !

Son site : www.jennifermcgowan.com

Son compte twitter : @Jenn_McGowan

Sa page Facebook :

https://www.facebook.com/pages/Jennifer-McGowan/238684236181209

Thèmes, , ,

Écrire un premier commentaire